Vélo électrique : le moyen de transport alternatif pour les grandes villes

Ces dernières années, le vélo électrique est devenu le moyen de transport préféré des citadins, non seulement en raison de la facilité avec laquelle ils peuvent atteindre leurs destinations quotidiennes (le bureau, l’université, le supermarché), mais aussi en raison de la préoccupation croissante pour l’environnement, qui a conduit à imposer des restrictions de circulation certains jours ou certaines zones dans le but de réduire les émissions de CO2.

Avoir un vélo de ville vous permet de vous déplacer librement dans la ville, en évitant d’être coincé dans le trafic. Le vélo électrique c’est votre compagnon de route tout terrain, il est également une excellente alternative non seulement à la voiture, mais aussi aux transports publics, qui sont souvent en retard ou trop encombrés. De plus, vous évitez le stress de trouver une place de parking et les coûts d’entretien sont certainement inférieurs à ceux de l’entretien d’une voiture. Enfin, qui ne profiterait pas d’un peu d’air frais avant de s’enfermer au bureau ?

C’est précisément parce que les vélos électriques en ville sont devenus de plus en plus populaires qu’il existe de nombreux modèles différents sur le marché. Mais avant de vous laisser emporter par l’enthousiasme de posséder une bicyclette électrique dès que possible, il y a un certain nombre de choses à prendre en compte lors de l’achat.

Quelle distance avez-vous l’intention de parcourir avec un vélo électrique ?

La distance à parcourir est le premier point fondamental pour choisir son vélo électrique. D’une manière générale, une bicyclette électrique peut couvrir des distances courtes à moyennes, en fonction de l’autonomie de la batterie, qui peut être comprise entre 30 et 80 km. Avant de commencer à utiliser votre vélo électrique, vous devez toujours vous assurer que la batterie est suffisamment chargée pour couvrir la totalité du trajet.

La batterie du vélo électrique

Si vous parlez d’un vélo électrique, vous devez tenir compte de la batterie, non seulement en termes de capacité à durer, mais aussi en termes de gestion. Il y a un certain nombre de choses auxquelles vous devez faire attention afin de vous assurer que votre vélo de ville fonctionne avec une efficacité maximale.

Tout d’abord, l’autonomie de la batterie dépend de sa capacité : si vous avez l’intention d’utiliser votre vélo électrique pour des trajets quotidiens, comme le trajet domicile-travail, une batterie de 300/500 Wh fera l’affaire.

Dans le même temps, il faut toutefois tenir compte du fait que si vous décidez d’opter pour une batterie plus puissante, non seulement le temps nécessaire à sa charge complète augmentera – il est normalement compris entre 3 et 7 heures – mais la batterie risque d’être trop lourde pendant le voyage.

Un conseil à garder à l’esprit est de ne jamais laisser la batterie complètement déchargée, surtout lorsque les températures sont très basses. Si vous n’utilisez pas le pedelec pendant une longue période, vous devez le laisser avec une charge de 50 % et le recharger au moins une fois par mois.

Une autre caractéristique de la batterie qui doit être prise en compte est la facilité avec laquelle elle peut être retirée et stockée. Il est bon de retirer et de sécuriser la batterie chaque fois que vous garez votre vélo, surtout si vous le laissez dehors pendant plusieurs heures.

Stationnement des vélos électriques

Dans tous les cas où vous devez garer votre vélo électrique à l’extérieur, il est également intéressant d’envisager l’achat d’un modèle pliable, facile à transporter et à garer : vous pouvez facilement le garder à côté de votre bureau car il prend peu de place et ne dérange personne.

Les conseils donnés dans ce guide peuvent aider aussi bien ceux qui possèdent déjà une bicyclette électrique que ceux qui n’en ont pas encore acheté une et qui ont décidé d’utiliser la prime d’achat du gouvernement pour encourager non seulement la mobilité micro-électrique, mais aussi la distance sociale nécessaire pour faire face à la crise épidémiologique causée par le Covid-19.

Une dernière mention des accessoires s’impose. Utiliser un vélo électrique dans les grandes villes, c’est aussi s’équiper des bons accessoires : un casque est indispensable, mais pour une protection complète, vous pouvez vous procurer des protections pour les genoux, les coudes et les poignets. Les équipements technologiques sont également nombreux : ordinateur de bord, GPS et odomètre pour les vrais passionnés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.